Blog

Pollution de l’air : 3 500 décès épargnés pendant le premier confinement

Les restrictions d’activité imposées pour limiter la propagation de la Covid-19 au printemps 2020 ont permis de limiter l’exposition des Français au dioxyde d’azote et aux particules fines. L’agence Santé Publique France a évalué les conséquences de cette baisse de la pollution de l’air sur la mortalité pendant cette période.

Powered by WPeMatico

Désolé, les commentaires ne sont plus admis pour le moment.

You dont have permission to register