Blog

Certains aliments sont trop amers pour vous ? Vous pourriez avoir un risque de COVID-19 plus faible

Une étude suggère que les récepteurs présents sur notre langue qui nous permettent de ressentir les saveurs amères de manière plus ou moins forte selon les personnes sont également liés à la vulnérabilité aux infections respiratoires comme le COVID-19. Les « super-goûteurs », des individus trop sensibles à certains composés amers seraient ainsi moins susceptibles d’être testés positifs au virus.

 

Powered by WPeMatico

Désolé, les commentaires ne sont plus admis pour le moment.

You dont have permission to register